En 2021 : Pélé verdelais, formation «Christus Vivit» et pèlerinage en Terre sainte sont au programme.

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Malgré la crise sanitaire et les confinements, la pastorale des jeunes a su rebondir en 2020 et mener à bien le Pélé Verdelais et le lancement de la formation « Christus Vivit ». Emilie Martinez, coordinatrice de ce service diocésain, présente les projets à venir en 2021.

Comment avez-vous pu mener vos missions et projets en 2020 avec la crise sanitaire ?

Émilie Martinez : 2020 a vraiment été une année particulière, comme pour tout le monde. Nous avons vu des projets être annulés, mais nous avons aussi vu des projets se construire malgré tout ! Je pense notamment au Pélé Verdelais. Après une première édition en 2019, nous étions bien lancés pour monter une deuxième édition que nous avons dû transformer au dernier moment pour la réaliser en ligne sous la forme d’un « Pélé Verdelais 2.0 », initiative qui a malgré tout été bien suivie. Cela nous a donné l’énergie pour lancer en 2021 la troisième édition de ce rendez-vous diocésain, lors du week-end du dimanche des Rameaux. Nous avons aussi pu lancer à la Toussaint le parcours de formation « Christus Vivit », pour de jeunes leader chrétiens de 18 à 30 ans.

Comment les jeunes ont réagi lors des confinements successifs, a-t-il été difficile de garder du lien ?

Globalement, surtout en début de crise lors du premier confinement, les jeunes ont été assez réactifs et créatifs pour maintenir un lien et faire vivre des événements à l’aide d’outils numériques. Mais depuis la rentrée et surtout depuis novembre, nous sentons un certain essoufflement face au tout numérique, notamment pour des étudiants qui doivent déjà suivre l’intégralité de leur cours en visioconférence. Nous étions donc heureux de nous retrouver un peu en septembre et nous avons hâte de nous retrouver à nouveau dans les mois qui viennent.


Quels projets proposez-vous aux jeunes en 2021 ?

Nous poursuivons donc l’initiative du Pélé Verdelais. Cette troisième édition se prépare pour le week-end du 27 et 28 mars, où nous fêterons les Rameaux. Nous avons toujours l’espoir de la vivre en chair et en os. Nous avons en plus cette année des commissions organisées par les jeunes selon les différentes thématiques et besoins.
Le deuxième axe de notre action pastorale est la poursuite de la formation « Christus Vivit », avec une équipe un peu réduite du fait de la pandémie. Six jeunes composent cette première promotion. Ils sont malgré ce contexte difficile très motivés et satisfaits de ces premières semaines de formation.

Enfin, nous lançons un projet de pèlerinage en Terre sainte de 12 jours, au départ de Bordeaux, durant la première quinzaine du mois d’août. Il est à destination des étudiants et des jeunes professionnels. Malgré les incertitudes, nous espérons pouvoir vivre ce temps fort pour nous ressourcer tous ensemble afin de mieux amorcer l’année suivante !

Quels impacts les confinements et difficultés à se réunir ont eu sur l’engagement des jeunes ?

Ces difficultés ont forcément influencé l’organisation de nos événements, mais elles ont aussi convaincu les jeunes qui participent à « Christus Vivit » du besoin de forces vives, de personnes motivées et formées, prêtes à proposer de nouvelles actions pastorales. Nous souhaitions vraiment proposer une formation diocésaine, plus large et universelle que la formation qu’un jeune peut recevoir dans son groupe ou mouvement d’Eglise, et nous avons justement pu réunir des jeunes venant d’horizon très variés, avec des missions et des charismes très différents.

Nous avons aussi eu la chance d’avoir, en novembre, l’arrivée d’une service civique, Soline, grâce à un partenariat avec le Secours catholique. Elle nous aide à monter des projets vidéos et à l’animation de nos réseaux sociaux afin de garder du lien entre les différents groupes qui composent la Pastorale des Jeunes. Vous pouvez d’ailleurs retrouver en ligne notre nouvelle série de vidéos intitulées « Micro Canap’ », où des jeunes répondent, en visio, à une série de questions thématiques !

LA SÉRIE VIDÉO « MICRO CANAP’ »

Retrouvez sur les réseaux sociaux de la Pastorale des Jeunes, la nouvelle série vidéo de témoignages, où des jeunes, en visio et depuis chez eux, abordent toute une série de questions chaque mois !

Facebook : Jeunes Catho de Bordeaux

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+